The Ovahimba Years
A Transmedia Ethnography in Namibia and Angola
Petite Rina
Les années Ovahimba
Une ethnographie transmedia en Namibie et Angola

Nouvelles | Films
English Version

Rina Sherman

La Collection du projet « Les années Ovahimba » contient l’ensemble de la collecte de données recueillies depuis de nombreuses années par Rina Sherman sur les Ovahimba et les populations apparentées de la Région Kunene, du Nord-ouest de la Namibie et des provinces de Cunene et de Namib, dans le Sud-ouest de l'Angola.
Elle se compose d’images (film et vidéo), d’enregistrements sonores, de dessins et de photographies, mais aussi d’une bibliographie (copies d’articles), de textes et notes inédits, d’une correspondance, enfin de fichiers administratifs et de production, d’inventaires et de dossiers de présentation, l’ensemble couvrant la période de 1996 à nos jours.
Une grande partie de ces éléments concerne la vie rituelle et quotidienne, ainsi que l’histoire de la famille élargie de feu le chef d’Etanga, héritier du trône royal détenu par la famille Tjambiru depuis de nombreuses générations. Les autres éléments réunissent des informations sur la vie de parents, amis et membres de la communauté environnante, ainsi que d’autres communautés Ovahimba et populations apparentées (Ovakuvale, Ovadhimba, Ovahakaona, Ovatwa, Ovacaroca, etc.) de Namibie et d’Angola.
La  documentation met en relief la place importante occupée par  les rituels de danses et les cérémonies d’appel d’esprits (transe).
Plusieurs documents sont relatifs à des procès en droit coutumier et à des réunions communautaires importantes.
L’ensemble de la collection d’enregistrements vidéo et son est répertorié dans une feuille de style avec références croisées, fournissant des indications de contenu, médium, médias connexes (photographies, textes, dessins), date et lieu, langue, matériels publiés et ainsi de suite.
Les autres éléments sont partiellement répertoriés, d’autres sont en cours de classement.

Rina Sherman

Sept années avec les Ovahimba

De 1997 à 2004 Rina Sherman a vécu avec la famille Tjambiru à leur domaine familial située sur la colline d'oHere dans les faubourgs de Etanga, un village dans le nord-ouest de la région de Kunene de la Namibie.During her stay in the field, she documented the lives of the members of the family, their relatives and friends.

Pendant son séjour sur le terrain, elle a documenté la vie des membres de la famille, leurs proches et amis. Sur une période de sept ans, elle a créé une base de données importante de leur vie quotidienne et rituelle dans différents média : texte, son, vidéo et photographie.

En 2003, Rina Sherman a étendu ses recherches aux provinces sud-ouest de Cunene et Namibe en Angola où elle a documenté la vie des peuples de langue Otjiherero, les Ovahakaona, Ovadhimba, Ovagambwe, Ovakuvale, Ovatwa... Pendant son séjour dans les provinces de Namibe et de Cunene de l'Angola, elle a également créé une documentation photographique et vidéographique d'Art funéraire Mbali.

Rina Sherman a réuni des fonds et coordonné la construction d'un Centre de ressources communautaires à Etanga, qui a été achevé en 2004.


Rina Sherman est en train de traiter les données recueillies au cours de cette période, dont une série de films, un catalogue des photographies et des enregistrements sonores, et de rédiger des années de notes prises sur le terrain.

En 2014, Rina Sherman a fait don de son fonds d'archives à la Bibliothèque nationale de France. En 2015, elle a présenté Les années Ovahimba / Rina Sherman, une exposition multimédia, à la Bibliothèque national de France - François Mitterrand.

Facebook Rina Sherman  yt  tw